Référencement : le payant est-il plus intéressant que la solution gratuite ?

euro cigareOptimiser du contenu pour les sites web nécessite la mise en pratique d’un ensemble de techniques conçues afin d’améliorer la visibilité d’une page. La mise en place de ces bonnes pratiques est essentiel si l’on souhaite se postionner correctement dans les résultats moteurs de recherches.

Si Google s’impose comme le moteur de recherche dont les exigences sont les plus accrues, ses concurrents directs comme Bing ou Yahoo doivent aussi être considérés.

Aujourd’hui, le référencement payant est la solution préconisée par Google pour être certain de bien se positionner. Quand on voit l’argent que cela rapporte à la société basée à Mountain View, on comprend bien que le référencement payant va continuer à envahir les résultats des moteurs de recherches. Mais le référencement payant est-il réellement plus efficace que le gratuit ? Pour le savoir, nous nous sommes penchés sur les différences majeures entre ces deux techniques.

Le référencement gratuit, c’est quoi ?

Le référencement gratuit, aussi dit « naturel », est une technique qui facilite la lecture des contenus par les différents moteurs de recherche. Cette méthode est dite « naturelle », car elle consiste à positionner un site, ou plus précisément une page web, sur un mot clé sélectionné avec attention.

Le but est, tout simplement, de gagner de la visibilité dans les pages de résultat de Google, ou de tout autre moteur de recherche en valorisant la qualité du contenu.

Pourquoi l’appelle-t-on « référencement gratuit » ?

seoLe choix de cette appellation repose sur la particularité de la méthode pour laquelle l’achat d’espaces particuliers n’est pas nécessaire.

Cette technique ne nécessite pas non plus de logiciel spécial pour fonctionner. Seules les connaissances du référenceur seront mises à contribution. L’élément « temps » doit cependant être pris en compte, car un bon référencement naturel n’obtient de vrais résultats que sur la durée.

Pour le professionnel, le terme « gratuit » est peu approprié, car ce type de référencement demande des ressources quantifiables, indispensables, ainsi qu’une certaine maitrise des subtilités des moteurs de recherche.

Le travail sur le référencement naturel génère des coûts sur le long terme afin notamment de prendre en compte les changements opérés dans les algorithmes de recherche.

Engager un prestataire qui regroupe les bonnes compétences est difficile, et requiert un budget à la hauteur des prestations.

L’exploitation du temps représente les dépenses les plus élevées d’un référencement naturel. Pour beaucoup, la solution se trouve auprès des spécialistes du référencement. Ces derniers sont aujourd’hui de plus en plus nombreux à proposer leurs services sur la toile, la qualité des prestations étant malheureusement assez inégales, il convient sélectionner son prestataire avec attention.

Référencement naturel, pour quoi ?

La solution du référencement naturel s’impose pour obtenir une visibilité durable. En s’appropriant les bases du SEO pour positionner vos pages sur le web, le référenceur opte pour une solution qui lui permet de disposer de mots-clés pertinents.

Le développement du champ sémantique est plus abouti, et se centre uniquement sur un certain secteur d’activité, sur des produits ou encore des services bien spécifiques. La niche choisie a alors plus de pouvoir, car elle est à la fois précise et approfondie.

L’application du SEO demande aussi une structure lisible de vos pages web. Tout est pris en compte par le moteur de recherche : les balises, les meta descriptions, les meta titres, mais aussi tous les éléments qui peuvent donner des repères visuels aux lecteurs.

Référencement naturel, pour qui ?

bureau ibookLe référencement naturel s’adresse d’abord aux TPE/PME. Pour ces entreprises, le positionnement représente une guerre dans laquelle tactique et expertise sont de rigueur.

La volonté et une grande disponibilité sont alors à mettre à contribution pour obtenir des résultats. Générer un trafic qualifié reste accessible, même avec un budget réduit.

Pour les internautes, le choix de cette solution sur les plateformes de e-commerce a son importance : les résultats présentés par les moteurs de recherche sont considérés comme plus fiables.

Rappelons que les formules miracles n’existent pas. Dans le référencement naturel, la densité et le fond des contenus priment.

Tenter de gagner des points par une porte dérobée en optant pour des scripts ou de soi-disant solutions « rapides » ne reviendrait qu’à gaspiller vos efforts. Le but du référencement naturel n’est pas seulement de se faire bien voir par Google : il consiste aussi à se concentrer sur ce que vos cibles recherchent, et les raisons pour lesquelles elles pourraient se rendre sur votre site.

Pourquoi les backdoors ne fonctionnent-ils pas ?

Plus d’un prestataire sur la toile tentera de vous vendre des solutions de référencement naturel rapides pour gagner de la visibilité. Si ces alternatives semblent porter leurs fruits dans un premier temps, elles ne restent pas longtemps efficaces. Pour les moteurs de recherche, la traque des tricheurs est une lutte quotidienne qui est prise très au sérieux. Dès que des éléments non conformes alertent Google, il est pratiquement certain que le site douteux verra son classement chuter.

Perdre des points équivaut donc à devenir l’ennemi de ces systèmes de recherche, qui n’hésiteront pas à vous pénaliser sur tous les fronts pour vous faire revenir dans le rang.

Retrouver la confiance de ces sources ne pourra se faire en un jour : pour les adeptes de référencement naturel, il faudra tout reprendre depuis le début pour tenter d’annuler les sanctions. En fonction de votre bonne volonté et de votre rapidité d’exécution, un retour en première ligne des résultats de recherche pourra prendre quelques semaines à quelques mois.

Quels sont les avantages du référencement gratuit ?

Le fonctionnement du référencement dit « naturel » s’oppose aux principes du SEA, ou référencement payant. Voici ses avantages :

  • Près de la moitié de la fréquentation des sites est générée par les moteurs de recherche.
  • Les clics vers votre site ne vous coûtent pas d’argent.
  • Le coût de conversion peut devenir quasiment nul dans le temps.
  • L’accession aux premiers résultats de recherche est accessible à tous.
  • La qualité du SEO aurait des effets sur le long terme.

Le SEO a-t-il des inconvénients ?

travailleur sombreComme toute pratique, le SEO comporte des inconvénients majeurs. Le principal est sans aucun doute la durée nécessaire à un positionnement. À ce point faible s’ajoute le besoin de renouveler régulièrement les contenus, ou de rajouter des éléments qui puissent optimiser le référencement.

Pour les propriétaires de sites, le plus grand défi est de garder la qualité, tout en proposant des contenus uniques. Un autre inconvénient se place au niveau de la visibilité qui ne s’améliorera pas tout de suite. En effet, le référencement gratuit prend aussi du temps à offrir des résultats constatables.

La dernière difficulté se retrouve au niveau des connaissances des référenceurs. En 2017, il reste encore rare de trouver des professionnels qui disposent réellement des expertises nécessaires pour bien mener une campagne SEO.

La prévision de coûts annexes est obligatoire pour espérer venir à bout de la mission.

Qu’est-ce que le référencement payant ?

Contrairement au SEO, le SEA, aussi appelé « référencement payant », fait appel à des solutions payantes pour générer du trafic. Ces méthodes ont pour finalité d’améliorer le positionnement de vos pages ou de votre site internet sur les moteurs de recherche. Ce type de référencement nécessite l’usage d’outils web bien spécifiques, conçues par des groupes distincts. Les caractéristiques du SEA sont les suivantes :

  • Elle est entièrement payante.
  • L’acquisition d’une visibilité est rapide.
  • Le suivi des résultats se fait de manière ponctuelle.
  • La méthode choisie peut être personnalisée en fonction de la cible.

adwordsEn règle générale, le SEA se présente sous la forme de liens sponsorisés. Le principe même de cette solution de référencement se base sur l’enchère de mots-clés à travers différents réseaux. Plusieurs plateformes peuvent être mises à contribution, dont Google Adwords, mais aussi Yahoo Advertising ou encore l’outil BingAds de Microsoft.

Dans le référencement payant, le Coût par Clic représente le modèle économique le plus répandu. Celui-ci permet aux plateformes commerciales de bien se placer dans les résultats de recherche de Google, en se positionnant dans des espaces logiquement pensés pour attirer le regard.

Les colonnes d’annonces, ainsi que les premiers résultats encadrés regroupent habituellement ces résultats dits « commerciaux ». Pour le référenceur, le choix se portera soit sur le taux de clics, soit sur le prix d’un mot-clé. Il est également possible de miser sur la pertinence de l’annonce pour gagner des points.

La politique du CPC peut s’avérer particulièrement intéressante, car elle permet d’utiliser le fonctionnement d’un moteur de recherche pour créer un « cercle vertueux ». L’efficacité du SEA ne dépend pas uniquement des systèmes de recherche, car son action se retrouve aussi sur les réseaux sociaux.

Conscients du potentiel de ces plateformes, les entreprises sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses à y développer leur visibilité, dans l’espoir d’une promotion plus rapide de leurs produits et de leurs services.

Le référencement payant, pour quoi et pour qui ?

Google PortableLe référencement payant s’adresse à toute entité désirant accroitre rapidement sa visibilité. Avec des retours sur investissements palpables sur le court terme, cette solution s’impose comme celle à privilégier pour les entreprises recherchant une notoriété rapide.

Les avantages et les inconvénients du SEA

Ce type de référencement comprend évidemment des atouts et des inconvénients majeurs. Les bons points sont la rapidité du retour sur investissement, le positionnement quasi-instantané dans les moteurs de recherche, et la facilité à garder le rang obtenu sur Google.

Le SEA est aussi avantageux par son accessibilité, même si la prise en main de l’outil peut prendre un certain temps.

Quant aux inconvénients, ils concernent principalement les coûts générés par une campagne. Sur le long terme, le budget nécessaire peut être important, et peut vite inciter l’annonceur à abandonner. Le second inconvénient se rapporte à son manque de pertinence sur la durée.

Le SEA étant considéré comme une forme de publicité, l’arrêt des relances via les moteurs entraine irrémédiablement la disparition de vos pages dans les résultats. Le référencement payant n’a ainsi aucun intérêt sur la durée si son action n’est pas régulière.

Doit-on choisir entre référencement payant et référencement naturel ?

Vous l’aurez compris : le SEO et le SEA possèdent des différences majeures qui semblent les opposer. Il serait cependant inapproprié de penser qu’il faille choisir entre ces deux méthodes pour réussir votre référencement.

En effet, ces deux systèmes évoluent dans un même univers, et sont complémentaires. L’optimisation de votre site dans les moteurs de recherche seront nettement plus efficace si vous savez jongler entre les deux alternatives.

Si le référencement payant peut ainsi être un allié précieux pour gagner rapidement des points au début de votre activité, le référencement naturel pourra garantir la stabilité de cette visibilité sur le long terme.

Dans un cas comme dans l’autre, la prévision d’un budget est indispensable, car les deux types de référencement génèrent des dépenses conséquentes qu’il convient d’encadrer pour miser sur l’essentiel.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *