Améliorez Votre SEO en 2017 : Les Meilleures Stratégies

10 techniques de référencement naturel pour 2017

Le référencement naturel a énormément évolué ces derniers années avec les différentes mise à jour de l’algorithme de Google.

Ce qui pouvait encore fonctionner il y a quelques temps, comme par exemple l’utilisation d’un mot clé dans le nom de domaine, n’est plus aujourd’hui aussi impactant.

La question est : quelles sont en 2017 les techniques de référencement naturel qui fonctionnent ?

1/ Faire du Contenu Long

Contenu LongLe contenu est devenu l’élément primordial pour Google.

En effet, il paraît logique que Google souhaite délivrer aux internautes la meilleure expérience possible lors de leur recherche.

C’est donc tout naturellement que la pertinence de votre contenu est une des clés essentielle pour un référencement naturel optimal.

Il faut ajouter de la valeur et permettre à vos visiteurs de trouver de l’information de qualité.

Comment est évalué la qualité de votre contenu ? Une des premières choses que va mesurer Google est la longueur de votre contenu.

Si vous vous contentez d’écrire des articles de 300 mots, il est fort probable que Google ne va pas vraiment mettre en avant votre contenu.

Un article de 1000 voir 2000 mots deviendra beaucoup plus intéressant pour le moteur de recherche.

A une époque, il était plus important d’écrire beaucoup d’articles, même s’ils étaient légers en nombre de mots. Aujourd’hui il est préférable d’écrire des longs articles quitte à en écrire moins.

Selon une étude réalisée l’année dernière, la longueur optimale d’un article pour espérer atteindre la premier page de Google est de 1800 mots.

2/ Gérer les Liens Internes

Liens InternesLes liens internes sont des liens à l’intérieur de votre site qui permettent aux visiteurs d’accéder à un autre article.

En insérant des liens dans chacun de vos articles vers d’autres articles de votre site, vous allez aider Google à mieux comprendre le contenu de vos articles.

Vous allez aussi permettre à Google de mieux comprendre l’objet global de votre site.

N’hésitez donc pas à faire des liens internes en renvoyant vers des articles plus anciens sur lesquels vous souhaitez améliorer le référencement naturel.

Attention tout de même de ne pas en faire trop.

Une fourchette de  2 à 5 liens internes par article semble être un bon compromis.

Essayer également de lier des contenus traitant d’objet relativement proche afin d’apporter de la valeur pour l’internaute qui visite votre page.

3/ Optimiser la Vitesse d’Affichage

Vitesse de ChargementToujours dans un soucis d’apporter le meilleur confort à l’internaute, Google va privilégier les sites dont la vitesse de chargement sera la meilleure possible.

Il est donc important de vérifier que votre page et votre site en général ne sont pas trop lents à se charger.

Pour cela, vous avez plusieurs outils à votre disposition.

Un de mes outils préférés est GTmetrix. Il permet d’avoir une bonne idée de la vitesse de votre site et il vous donne des bonnes pistes d’optimisation.

GTMetrix analyse le contenu de vos pages pour estimer la vitesse de chargement.

Par exemple, l’outil va regarder le poids de vos images pour s’assurer qu’elles ne seront pas trop lentes à se charger.

Screaming Frog est un autre outil que j’utilise pour réaliser mes audit SEO. Il permet, entre autre, de connaitre la vitesse de chargement d’une page.

Si votre vitesse de chargement est en dessous de 2s, vous êtes dans les clous. Dans le cas contraire, il faut absolument optimiser votre page.

Si vous êtes sous wordpress, il existe plusieurs plugins qui vont vous aider à améliorer la vitesse de chargement de votre site.

J’utilise un plugin qui permet de mettre votre site en cache et ainsi le charger plus rapidement pour vos visiteurs. Ce plugin est WP Fastest Cache.

Voici, par exemple, la vitesse d’affichage de mon site avec et sans cache. Je crois que les chiffres parlent d’eux mêmes !

Vitesse d’affichage sans cache

Vitesse Affichage Sans Cache

Vitesse d’affichage avec cache

Vitesse Affichage Avec Cache

Un autre plugin utile pour améliorer la vitesse d’affichage est WP Smush. Ce plugin permet de compresser les images et ainsi d’en améliorer la vitesse de chargement.

4/ Vérifier la Compatibilité sur Mobile

Version MobileLa part de navigation sur mobile devient de plus en plus importante.

La navigation mobile a même doublé la navigation sur desktop au niveau mondial en 2016.

Cette part est même très importante dans les pays ou le mobile s’est développé plus rapidement que l’internet fixe.

En Inde la part de navigation sur mobile attend 70%.

En France, même si le mobile ne dépasse pas encore le fixe, la part grimpe d’année en année et atteignait 30% en Octobre 2016.

Il est donc important de vous assurer que votre site est compatible avec l’affichage mobile. Il existe de nombreux outils pour vérifier l’affichage mais le mieux reste de faire le test avec votre smartphone.

Cela va aussi vous permettre de bien voir si l’ensemble des éléments de votre site s’affichent correctement.

Si vous utiliser le CMS WordPress, le plus simple est de choisir un thème « responsive » qui sera naturellement optimisé pour l’affichage sur mobile.

Il en existe de nombreux et vous n’aurez pas de mal à trouver votre bonheur.

Si votre site est plus ancien, assurez-vous de faire la mise à jour de votre thème et de vérifier que celui-ci est bien compatible pour les mobiles. Sinon, il faudra vite changer de thème !

De plus, si votre site affiche un popup, comme un formulaire d’inscription par exemple, assurer vous que celui-ci ne couvre pas l’intégralité de la page sur mobile.

C’est un critère de rejet de l’algorithme Google depuis mi Janvier 2017.

Voici, par exemple, le résultat d’un audit SEO réalisé pour un de mes clients où le trafic sur mobile avait chuté de 90% suite à la mise à jour de l’algorithme. Le site était sous le coup d’une pénalisation de Google.

penalite mobile google

Après mon intervention, le site s’est vu rapidement mieux positionné sur mobile et le trafic a progressé.

Trafic Mobile Intervention Consultant SEO

5/ Partager sur les Réseaux Sociaux

Réseaux SociauxLes réseaux sociaux prennent une part de plus en plus importante dans notre vie digitale.

Il est donc naturel pour Google de mettre en avant les contenus les plus partagés sur les réseaux sociaux.

Pensez donc à relayer vos articles sur Facebook, Twitter, Google+ ou encore Linkedin.

Plus vous aurez de partage et de réactions sur vos articles et mieux ils seront considérés par Google.

Il est important de partager du contenu de qualité. Il faut apporter de la valeur afin que les internautes soient à même de partager votre contenu.

On rejoint donc la premier point où la longueur et la qualité du contenu sont des critères primordiaux.

6/ Ajouter du Contenu Multimédia

Contenu MultimédiaPensez à insérer du contenu multimédia dans vos articles. C’est quelque chose qui compte désormais pour Google.

N’hésitez pas à insérer des images pour illustrer votre contenu, cela sera plus agréable pour les internautes.

Pensez à bien nommer vos images avec un titre et un texte alternatif qui contient des mots clés relatifs à votre article.

Vous pouvez aussi « recycler »  vos articles en vidéos ou en podcasts par exemple. Cela augmentera la visibilité de votre article.

7/ Respecter la Structure du Site

Consignes GoogleRespecter les consignes de Google en matière de structuration d’un site web est un élément clé.

Assurez-vous que votre article possède une balise Title qui n’excède pas 70 caractère, que vous ayez un seul titre H1 dont idéalement la longueur sera entre 40 et 65 caractères.

Remplissez vos balises meta description avec un contenu unique pour chaque page et une longueur maximum de 170 caractères.

Pensez à ajouter un texte alternatif sur toutes vos images.

Évitez  d’utiliser du contenu flash ou des iframes.

Pour plus de détails, consulter la section des consignes de Google relatives aux contenus.

8/ Modifier les Articles dans le Temps

Retravaillez ArticlesLa plupart des personnes rédige un article et une fois publié le laisse à l’abandon.

C’est une grossière erreur. Un article doit vivre et être mis à jour dans le temps.

L’objectif est d’affiner au maximum et de comprendre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.

A l’aide d’outil comme la console Google, vous pouvez observer les mots clés sur lesquels votre article se positionne.

Prenons donc le mot clé à plus fort potentiel et modifié votre article en conséquence.

Vous pouvez, par exemple, changer le titre de votre article et observer l’impact sur votre référencement quelques jours après la modification.

N’hésitez pas à retravailler vos meilleurs articles pour mieux les positionner.

N’ayez pas peur de « tout casser », le référencement naturel est une affaire de réglages. Il suffit d’être méthodique et patient.

9/ Observer la Concurrence

Analyse ConcurrencePrenez le mot clé sur lequel vous souhaitez positionner votre article et regardez les sites qui sortent en première page de Google.

Quel est la longueur des articles, d’où viennent les backlinks, comment sont-ils partagés sur les réseaux sociaux ?

Observer la concurrence est le meilleur moyen de savoir ce qui fonctionne de ce qui ne fonctionne pas.

Cela paraît évident mais assez peu de personnes le font.

Vous pouvez également regarder les sites qui font un lien vers ces articles et leurs proposer un lien vers votre article comme un bon complément !

Si votre article contient des informations supplémentaires par rapport à vos concurrents, vous avez toutes les chances de réussir à obtenir un lien.

10/ Chercher les Liens Brisés

Liens BrisésLes liens brisés sont des liens qui renvoient vers une page qui n’existe plus.

C’est un des critères de référencement pour Goolge.

Avoir trop de liens brisés sur un site peut signifier que celui-ci est peut être délaissé et donc plus vraiment d’actualité.

C’est pourquoi la plupart des webmasters de sites font la chasse aux liens brisés.

L’idée ici est d’aller voir les liens brisés sur des pages qui traitent de la même thématiques que votre article.

Pour cela, chercher le mot clé sur lequel vous souhaitez vous positionner et ouvrez les pages qui ressortent.

Ensuite, regarder les liens sortants sur les pages et essayez de trouver un lien brisé. Pour cela, inutile d’ouvrir les liens un par un.

Vous avez de nombreux plugin pour navigateur qui vont trouver pour vous les liens brisés. J’utilise le plugin « Check My Links » sur Chrome.

Vous pouvez ensuite contacter le webmaster du site et l’avertir du lien brisé en proposant le votre en remplacement.

 

Voici donc les 10 techniques qui fonctionnent en 2017 pour le référencement naturel de votre site.

N’hésitez pas à les tester et à me faire un retour en commentaire sur l’impact que cela aurait pu avoir sur votre site !

Besoin d’aide pour le référencement de votre site ou pour booster vos conversions ?

Prenez contact avec moi pour discuter de vos besoins.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *