Comment sortir votre site pénalisé de la sandbox Google

penalite siteLes algorithmes de Google sont constamment améliorés pour permettre au moteur de rester en première place des moteurs de recherche les plus sollicités.

Ces formules, pensées pour trier les résultats de recherches, ont d’abord été ajustées plusieurs fois au cours d’une même année, en intégrant une myriade de nouveaux critères.

Il semble depuis quelques temps déjà que cette évolution se fasse quasiment en temps réel et les positions peuvent ainsi être ajustées plusieurs fois par jour.

L’application de ces algorithmes permet d’obtenir des suggestions plus précises, mais aussi de déterminer la qualité des contenus de chaque site et/ou publication.

Depuis l’intégration de l’intraitable évolution nommée Pingouin (Pengiun en anglais), les pénalités tombent sur l’ensemble des sites web n’étant pas conformes à la règlementation de Google.

Les webmasters d’un site pénalisé sont aujourd’hui nombreux à chercher des procédés pour sortir de cette sanction.

D’autres, en revanche, ne savent pas réellement si leurs sites sont dans la régularité, ou s’ils font l’objet d’une répression venant de Google.

Pour comprendre le fonctionnement de ces pénalités, il faut comprendre le fonctionnement de Pingouin ainsi que celui des autres évolutions de l’algorithme de recherche de Google.

Déchiffrer les particularités d’une évolution du moteur de recherche ne représente que la première étape afin de comprendre comment l’utiliser à son avantage.

Il sera aussi nécessaire d’apprendre à détecter les signes montrant que votre site fait l’objet d’une pénalité, avant de découvrir comment rectifier le tir.

Vous apprendrez également quels outils pourront vous aider à détecter les corrections à apporter à votre site pour le rendre plus pertinent.

Google Pingouin, c’est quoi ?

penguinsPingouin est un algorithme conçu par Google, et intégré à sa panoplie d’outils en 2012. L’instrument a pour but de pénaliser les plateformes ne respectant pas les conditions de référencement établies par le moteur de recherche.

Le site pénalisé par Pingouin abuse souvent des méthodes de référencement et notamment la sur-abondance de backlinks de mauvaise qualité.

La pénalisation Pingouin a été mise en place pour limiter, voire éradiquer les approches intégrant un netlinking trop agressif.

Cette approche représente, en effet, une méthode tentante pour maximiser les liens entrants et ainsi espérer progresser plus vite dans les résultats de recherche.

Si le netlinking reste, aujourd’hui encore, une stratégie efficace pour bien positionner ses pages, il est très souvent détourné par les référenceurs désireux de gagner des points rapidement afin de figurer en première place des résultats.

En maximisant la portée de Google Pingouin, le moteur veille aussi à donner un meilleur positionnement aux sites dont les contenus sont considérés comme légitimes.

La politique de pénalité n’est cependant pas désintéressée, car elle vise aussi à favoriser l’utilisation massive de Google Adwords. Pour le site de recherche, la perspective de rendre le référencement payant indispensable est une motivation supplémentaire.

En dehors de Pingouin, Google dispose aussi d’autres services de pénalité qui accentuent l’action du logiciel.

Panda, un programme qui traque les contenus à faible valeur ajoutée, a été lancée 1 an après Pingouin.

Votre site est-il visé par Pingouin ?

La tentation de passer à une approche agressive pour vite référencer son site web peut convaincre les administrateurs de sites qui ne reculent devant rien pour gagner en visibilité.

Les recherches sont établies pour être organiques, mettant en avant le référencement naturel qui devient alors un des fondements d’un site web. Mal exploité, cet investissement entraine invariablement une pénalité du site.

Cette sanction équivaut à un abaissement significatif de votre rang dans les résultats de recherche.

La pénalité se présente sous 2 formes : son application peut être automatique ou manuelle, et reposera essentiellement sur les failles de votre plateforme.

La pénalité manuelle prend effet lorsque le manque de qualité est déterminé par les chargés de qualité travaillant en interne pour Google.

Celle automatique est plus difficile à déterminer, car se base sur un nombre de critères analysés aléatoirement.

Dans un cas comme dans l’autre, la prise en compte des directives établies par Google est constante. Les sites qui se font repérer sont principalement ceux qui tenter de contourner le règlement, en ayant recours à ce que l’on appelle au black hat (contrairement au white hat qui caractérise l’usage de techniques respectueuse des règles établies par Google).

Quels sites peuvent être traqués par Pingouin ?

Les sites traqués par l’outil se présentent sous 2 formes :

  • Ceux qui violent délibérément le règlement de référencement.
  • Ceux qui usent de mauvaises pratiques sans être au courant des pénalités qu’ils encourent.

En dehors des contenus de faible qualité, les contenus dupliqués (duplicates contents en anglais) sont les premiers visés par Google.

Les contenus dupliqués représentent des pages ou des parties de pages qui seraient identiques entre deux sites différents ou à l’intérieur d’un même site.

La duplication de contenu pourrait alerter Google sur le fait que l’originalité du contenu n’étant pas au rendez-vous, l’indexation de cette page n’aurait pas de sens et serait défavorable à la page contenant le contenu original.

Le placement excessif de mots-clés est tout autant indésirable, car il favorise une remontée négative venant des utilisateurs.

En effet, placer des mots clés seulement afin d’assurer leur présence sur la page sans prendre en compte une lisibilité et une compréhension optimale rendra la contenu moins lisible.

Le ressenti et l’expérience de l’internaute à la lecture de la page pouvant être négatif, cette dernière peut se voir pénaliser par le moteur de recherche.

L’outil Google Webmaster Tools dispose d’une option « action manuelle » qui vous donnera une analyse détaillée des critères non respectés.

La section « message » de ce même outil peut vous permettre de savoir que quelque chose ne va pas sur votre site.

Il est également possible d’avoir recours à des outils indépendants, payants ou gratuits, conçus pour pour expliquer en langage clair les pénalités Google.

Comment sortir de la pénalité Google ?

stormtrooper dupliquéL’application d’une sanction requiert des actions immédiates pour espérer sortir de la liste noire de Google.

Le processus pour regagner des points est fastidieux.

Pour les référenceurs, le défi consiste à retrouver un meilleur positionnement le plus rapidement possible afin de palier au manque de trafic dû à la ou les pénalités.

La suppression des links les plus faibles, ou disposant d’ancres optimisées est dans un premier temps indispensable.

En dehors de la suppression de liens inadéquats, la modification des links est également une option à retenir.

Pour le webmaster, ce changement représente une charge supplémentaire. Le travail sur les liens peut demander un temps non négligeable selon l’ampleur des dégâts.

Dans l’hypothèse où le nettoyage de votre site ne se révèle pas assez efficace, il faut également revoir la pertinence des mots-clés. Les textes dupliqués, tout comme les balises mal étudiées, doivent être corrigés.

Deux autres éléments entrent aussi en comptent, mais ne sont généralement pas considérés par les webmasters.

La première est votre présence sur les réseaux sociaux, incontournable pour gagner légitimement de la visibilité. La deuxième concerne le temps de chargement des pages.

Ce dernier critère est sans aucun doute une des conditions les moins observées, même si elle contribue fortement à optimiser l’expérience des internautes.

Il faut savoir que Google priorise les sites dont les temps de réponse sont rapides.

Peut-on être certain que la pénalité est totalement levée ?

Malgré une correction intensive de votre site web, rien ne garantit que la pénalisation soit levée.

La mise en bac à sable de Google est un process assez opaque sur lequel Google ne communique jamais. Il est donc extrêmement difficile de savoir comment votre site va se positionner.

Il faut toutefois noter qu’un strict respect des procédures aide à accélérer la levée d’une sanction.

Quelques pistes peuvent être envisagées afin d’assurer une levée de la pénalité :

  • Analysez la place des contenus dédiés au SEO. Le contenu est-il trop optimisé ?
  • Reprenez la liste des évolutions de l’algorithme de Google et valider que votre site respecte tous les points.
  • Supprimez les liens de mauvaises qualités.

Est-il possible d’éviter une pénalité par Google ?

pouce en l'airL’algorithme anti-spam de Google pénalise tout site qui évite délibérément de suivre les directives du moteur de recherche.

Si les sites pénalisés sont nombreuses à tenter de sortir de cette sanction, d’autres cherchent avant tout le moyen d’éviter de tomber dans la liste noire.

Les plus précautionneux penseront à se conformer aux normes de l’outil en ligne.

L’application des règles du moteur de recherche s’impose comme la meilleure approche pour éviter les retombées néfastes.

La vérification de la conformité de vos contenus vous aide également à ne pas vous faire pénaliser. Le rôle du webmaster est ici essentiel, car il est en charge du contrôle des contenus sur toutes les pages de la plateforme.

Ce manque de rigueur est cependant le premier responsable d’une rapide pénalisation.

Quand doit-on se soucier d’une pénalité par Google ?

Ne pas se soucier de ce que Google pense de votre optimisation est une des erreurs les plus communes.

L’image entière des sites repose cependant sur le respect de la charte du moteur de recherche. Tous les éléments qui composent un site seront à prendre en considération.

En dehors du codage et de ce qui figure dans son contenu, le design des pages et l’architecture générale sont également des aspects importants. Attendre que la pénalité ne tombe ne constitue pas une approche viable sur le long terme.

Un audit rapide de l’ensemble d’un site peut aussi aider à entrevoir les premières modifications à apporter.

Pourquoi éviter la sur-optimisation ?

La sur-optimisation favorise l’application par Pingouin d’une lourde sanction. Le keyword stuffing, ou remplissage abusif de mots-clés est une des pratiques traquées par les outils anti-spam.

Si les façons d’intégrer un maximum de termes clés varient selon les plateformes, les résultats sont invariablement négatifs.

En tentant de tricher, les possibilités que Pingouin ou les agents de Google ne parviennent à localiser le manque de pertinence de vos contenus sont multipliées.

Est-il indispensable de demander l’aide d’un professionnel ?

ordinateur portable professionnelQue ce soit pour tenter d’éviter une pénalisation ou essayer d’en sortir, l’aide d’un professionnel peut devenir indispensable pour les webmasters non aguerri.

Confier son référencement à des experts vous garantit d’obtenir des résultats à la hauteur de vos espérances.

Mieux informés des particularités de Google qu’un webmaster classique, le consultant SEO expérimenté est en mesure d’élaborer une stratégie viable, et sait combiner avec les impositions du moteur.

Il peut également vous enseigner les bons réflexes à adopter afin d’éviter que votre site ne tombe dans le bac à sable. Si le site est déjà pénalisé, il peut mettre en place la meilleure stratégie pour faire en sorte que la pénalité de Google soit levée.

 

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *