Est-ce la fin de l’e-mailing marketing ?

portrait femme inquièteL’emailing c’est fini, il faut trouver de nouveau moyen de faire du marketing en 2019.

C’est souvent ce que j’entends.

Pourtant, une étude de “The Radicati Group” montre que le nombre estimé de compte e-mails est de 3,8 milliards au niveau mondial.

L’entreprise d’analyse avance le chiffre de 288 milliards d’e-mails envoyés CHAQUE JOUR en 2018.

Ce chiffre devrait monter à 333 milliards d’ici 2022 !

Mais, l’emailing marketing c’est mort.

D’ailleurs, la majorité des internautes, habitués à recevoir des courriers envahissants leur boîte électronique, trouve que la plupart des messages publicitaires n’ont pas leur place dans leur courrier.

Ils sont, néanmoins, tout aussi nombreux à considérer que c’est le meilleur moyen de se tenir au courant des nouveautés.

La plupart des entreprises, tous secteurs confondus, font toujours appel au mailing marketing.

Les raisons expliquant cet attachement à une méthode jugée comme archaïque sont nombreuses.

La pertinence du mailing marketing

La pertinence du mailing marketing en 2019 repose en grande partie sur la différence que les particuliers perçoivent entre les spams et les mails publicitaires.

Depuis quelques années, il est reconnu que les contenus personnalisés ont plus de chances d’atteindre leurs cibles par rapport à un texte générique ayant pour seul but de mettre en avant des arguments commerciaux.

Cette évolution ne s’est pas faite en quelques jours, car il aura fallu près de 15 ans pour que des approches plus précises soient mises au point.

Aujourd’hui, l’ère des e-mails de masse est donc bien en passe d’être révolue.

La pertinence d’un envoi sera prioritairement analysée via sa personnalisation, donnant aux prospects un sentiment d’individualité qui lui permet de créer un lien véritable avec la marque ou le produit.

Cette approche repose sur le principe que le prospect ne sera pas seulement considéré comme un client de plus, mais plus comme un acteur dont l’avis, le ressenti et les comportements d’achat ont un réel impact.

Lors des deux dernières années, j’ai accompagné un grand groupe de concessions automobiles dans la diffusion de leur campagne e-mailing (qui représente encore 99% de leur action en webmarketing).

La mise en place de ces campagnes personnalisées et ciblées ont permis de faire progresser le chiffre d’affaire de 3%.

Pour un chiffre d’affaire de 800M€, ça fait tout de même 24M€ supplémentaires générés par de l’emailing marketing.

Qui a dit que l’emailing marketing était mort ?

Infos confidentialité :
Si vous remplissez le formulaire de cette page avec votre adresse e-mail :
Vos données personnelles ne seront utilisées que pour vous faire parvenir des messages d’information.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide du lien situé en bas de chaque message. Vos données sont conservées jusqu’au moment de votre désinscription.
Les données collectées sur cette page sont stockées par le sous-traitant systeme.io, dont la politique de confidentialité est disponible ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *