Comment bien utiliser la puissance des réseaux sociaux ?

Résaux Sociaux ArbreLa bataille pour accéder aux premières pages des résultats de Google est de plus en plus complexe. Face aux lourds impératifs et à la concurrence de plus en plus agressive, les marketeurs sont nombreux à chercher des alternatives qui puissent les aider à mieux se positionner.

Le SEO et le SEA ne sont ainsi plus les seules solutions privilégiées par les annonceurs. Le Social Media Optimization, ou SMO, représente aujourd’hui une porte de secours qui permet de ne plus dépendre du moteur de recherche numéro 1.

Ces réseaux sociaux, accessibles au grand public depuis une dizaine d’années, proposent une visée globale, incitant les différents acteurs du web à collaborer pour obtenir des résultats tangibles sur le long terme.

Comment utiliser les plateformes sociales pour gagner en visibilité ? Quels facteurs doivent être pris en compte pour les actions aient une portée optimale ? Et sur quels sites faut-il se positionner pour être certain d’obtenir les résultats souhaités ? Voici comment user des réseaux sociaux pour améliorer votre référencement.

Pourquoi se tourner vers le SMO ?

La finalité du SMO est simple : gagner de la visibilité via les réseaux sociaux. En vous positionnant auprès des communautés du web, vous favorisez la reconnaissance de votre entité. Le système fonctionne un ricochet, car la popularité sur ces plateformes entraine invariablement une visibilité marqué de votre site web.

Le principe peut être considéré comme un portail qui permet un meilleur positionnement sur les moteurs de recherche. La présence sur ces plateformes crée automatiquement un tout autre type de trafic, et rompt la dépendance envers Google et ses équivalents.

Il est important de noter que reposer uniquement sur ces moteurs implique une possible baisse de trafic que vous ne pourrez que subir. Miser sur les réseaux sociaux vous donne la possibilité d’amortir les effets de cet affaiblissement.

Le SMO est-il compatible avec le SEO ?

Réseaux Sociaux MobileCertains annonceurs semblent, aujourd’hui encore, considérer que le SMO n’est pas compatible avec le SEO. Si les deux méthodes de positionnement comportent des différences majeures, elles restent complémentaires.

En effet, le SMO ne peut être considéré comme une technique de positionnement à part entière s’il ne permet pas d’obtenir des retombées positive sur les communautés visées. Pour le SEO, le Social Media Optimization sert surtout de tremplin pour gagner des points auprès d’un public qui est de plus en plus réactif à ce que leur cercle partage.

Les réseaux sociaux se placent légitimement dans le top des sources de trafic, tous sites et tous secteurs confondus. Ignorer leur potentiel revient donc à se priver d’un nombre de visites non négligeables, et par conséquent réduire significativement votre visibilité.

Le SMO, un indispensable pour l’indexation ?

asiatique smartphoneSi votre présence sur les réseaux sociaux vous assure un ciblage plus global, votre activité sur ces sites est analysée par Google pour établir votre indexation. Cette analyse se base sur les statistiques relevées sur les différentes plateformes, et tiendra une place aussi importante que le backlink ou la netteté du code HTML utilisé.

S’il n’est pas encore certain que les moteurs de recherche prennent en compte le nombre de followers sur les différents réseaux, il est permit de penser que ces données pèsent également sur la balance pour affiner l’indexation. Rien ne prouve aujourd’hui que Google use de cette méthode, mais plus d’un professionnel du référencement avance que cette hypothèse reste très plausible.

L’impact du SMO sur le SEO est donc partiel, et se constate plus souvent sur l’indexation que sur le référencement direct. En plus de l’URL de la page à promouvoir, le SMO se base également sur la pertinence du contenu, la typologie des URL, les supports visuels intégrés, et la fréquence des publications.

Quels sont les objectifs du SMO ?

La finalité du SMO est similaire à d’autres techniques de référencement.

Nous pouvons en compter 7 :

  • Création d’un nouveau trafic vers votre site web : c’est sans aucun doute l’objectif le plus important, car la présence sur les réseaux sociaux se résume avant tout à faire connaitre une plateforme principale. Pour générer ce trafic, les plateformes sociales tiennent lieu de plancher de contact. La conversion du prospect passe par le partage régulier de liens, ouvrant des canaux d’acquisition alternatifs.

 

  • Un ciblage plus global : votre positionnement sur les réseaux sociaux ne limite pas votre ciblage à un profil en particulier. Les clients potentiels sont nombreux, et sont directement sensibilisés. Cette particularité repose sur la très large ouverture de l’audience offerte par ce type de site de mise en contact.

 

  • Accroitre votre réputation sur la toile : l’e-réputation est une donnée non négligeable pour les annonceurs. En vous positionnant sur les réseaux sociaux, vous gérer votre image, uniquement de la façon qui vous arrange. Le contact avec les followers est instantané, et les feedbacks vous parviennent directement. Les informations vous concernant sont à portée de main, et la surveillance se fait en quelques clics. Pour les community managers, c’est aussi le meilleur moyen de moduler une image qui puisse répondre aux besoins de votre entité.

 

  • Donner de la valeur ajoutée à vos contenus : les réseaux sociaux facilitent la mise en valeur de n’importe quel contenu. Si l’adaptation du format est un impératif, il ne représente qu’une formalité tant qu’elle ne restreint pas l’accès du public visé.

 

  • Bénéficier d’une communauté active : l’intérêt commun éveillé sur les plateformes sociales incite au partage. Les avis et les idées fusent sur ces réseaux, et les référenceurs SMO ne peuvent que se réjouir de cette activité sans limites. Plus d’une entreprise mise aujourd’hui sur la réactivité de ces internautes pour placer des sujets qui activeront la communauté. La régularité des sujets, les thèmes proposés, un positionnement sont impératifs pour faire parler et discerner les ressentis sur une activité, un produit, une personnalité…

 

  • Optimiser les backlinks : votre site web bénéficie des flux générés sur les réseaux sociaux. Ces trafics redirigeant la consultation de vos publications sociales vers votre site améliorent votre image sur Google. Le backlink est cependant plus efficace lorsque des sites de références partagent vos contenus et génèrent un flux plus ou moins important vers votre plateforme.

 

  • Obtenir un meilleur SEO : l’amélioration du SEO est une conséquence indirecte d’une bonne stratégie SMO. Le positionnement sur les pages de résultat sera meilleur, et est valable sur le long terme.

Quels impératifs sont à considérer pour une meilleure optimisation ?

Copines SmartphonesLe SMO ne se travaille pas uniquement en publiant sur les réseaux sociaux. La méthode nécessite également des actions sur les sites à promouvoir, comme en dehors. Le placement d’icônes de partage et autres liens se révèle indispensable. Les interventions extérieures sont également de mise, car ils permettent d’asseoir une présence et offre de la continuité à la visibilité acquise sur la toile.

Voici les impératifs avec lesquels les référenceurs doivent jongler pour que leur campagne SMO soit performante :

  • Créer des contenus intéressants, avec une réelle qualité pour optimiser le partage. Les publications doivent s’adresser au public le plus large, afin qu’il soit facile à diffuser sur les réseaux sociaux.

 

  •  Offrir des options de partage simplifiées : les boutons de partages sur les plateformes sociales permettent aux internautes de partager vos contenus de façon instantanée. Privilégier les partages manuels est le meilleur moyen de rendre les articles accessibles.

 

  • Gratifiez leur engagement : convertir des prospects ne fait pas tout. Il est également important de considéré l’engagement que les internautes prennent en partageant des liens vers vos pages. Une gratification personnalisée permet d’insinuer un rapprochement avec l’audience, et d’encourager les futurs posts.

 

  • Varier les supports et les plateformes : un message passe mieux lorsque les supports utilisés sont multipliés. De même, il ne faudra pas hésiter à se placer sur plusieurs réseaux pour toucher le maximum d’internautes.

 

  • Valorisez votre présence sur les réseaux sociaux en proposant des contenus informatifs. Il est également possible de se positionner en offrant une aide réelle aux internautes, vous plaçant parmi leurs indispensables.

 

  • Favoriser la reprise du contenu : sur les réseaux sociaux, les internautes sont enclins à reprendre les informations et à se les approprier. La grande majorité considère alors la page comme une source d’inspiration, et n’hésite pas à le citer en référence.

 

  • Prenez part aux discussions : une page qui s’investit dans les débats entre ses abonnés est une page qui gagne de précieux points. La prise de parole sur des thèmes relatifs à votre domaine est ainsi le meilleur moyen de faire valoir votre expertise… et indirectement celle de votre site ! Cette étape revient surtout à gagner de la crédibilité et de la visibilité auprès d’un public qui a toutes les chances de reprendre vos arguments… s’ils sont bien exposés.

 

  • Impliquez vos abonnés à vos projets : cela fait quelques années maintenant que plusieurs entités demandent à leurs abonnés de participer à leurs activités. Cela commence par la prise de parole sur le sujet du moment, passe par la proposition d’un article à publier, et peut finir par l’envoi de suggestions pour la création d’un visuel. Cette approche développe un esprit d’appartenance bénéfique pour la communauté.

 

  • Affichez vos valeurs : l’image qu’une entité a sur la toile ne repose pas uniquement sur les retours des abonnés. Elle est aussi étayée par la représentation même de l’enseigne, de ses principes et de ses valeurs. Garder un minimum de cohérence entre cette image et la personnalité de l’entreprise est nécessaire.

 

  • Sortez de votre zone de confort : l’évolution des médias est rapide, encore plus lorsqu’il s’agit des réseaux sociaux. En sortant de votre zone de confort, vous pourrez facilement vous imposer comme un innovateur, un créateur de tendances, un précurseur, voire un révolutionnaire. Ce dernier impératif vise à augmenter le ciblage, tout en gardant une certaine conformité avec les principes déjà véhiculés.

Le timing joue-t-il sur le référencement social ?

Réseaux Sociaux IconesSi la science des réseaux sociaux est récente, elle permet déjà de mettre en avant des facteurs influant directement sur le référencement. Il y a encore quelques années, le timing des publications était aléatoire, car on pensait qu’il n’avait aucun impact sur leur visibilité.

Certaines études ont cependant montré que les moments choisis pour publier pouvaient booster cette visibilité… ou la rendre totalement nulle. Le choix du timing repose sur la plateforme choisie, mais aussi sur le profil visé. Le taux de connexion sur les plages horaires varie ainsi en fonction de l’âge, des activités, de la localisation, mais aussi du mode de vie des internautes.

Sur quelles plateformes se positionner ?

Les réseaux sociaux sont très nombreux, et laissent la possibilité à chaque entité de sélectionner celui qu’il pense être le plus adapté à ses activités. Les prochains sites sont des incontournables qui peuvent être choisis, quel que soit votre domaine d’expertise :

  • Facebook : ce premier site est un classique qui compte un nombre impressionnant de membres. Il se place parmi les réseaux les plus accessibles pour les professionnels, car il existe des communautés pour pratiquement tout.

 

  • Twitter : Twitter a apporté la révolution en limitant les caractères et en offrant la possibilité d’intégrer des liens pour obtenir des détails. Une plateforme qui se présente comme du pain béni pour les annonceurs.

 

  • Google+ : destiné aux communautés de professionnels… mais pas seulement, Google plus permet un partage ciblé et plus pertinent, comparé aux deux premières plateformes.

 

  • Instagram : créateur de tendances, le réseau est consulté par des internautes qui recherchent des pages correspondant à leurs centres d’intérêt, et qui sont sensibles aux arguments développés par leurs « sources d’inspiration ». Celles-ci prennent souvent une dimension humaine pour gagner des followers.

 

  • YouTube : la plateforme ne se résume plus aujourd’hui à un site de vidéos en ligne, et peut être perçue comme un réseau de partage pour différentes communautés. Plusieurs sites ont pris l’initiative d’y présenter leurs contenus sous format vidéo, pour une transmission plus large des informations

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *